Main Page Sitemap

Most viewed

17 I 2018 forklarede en ekspert i dansk detailmarked, Brono Christensen, de første årtiers succes: " Før BR var danske legetøjsforretninger sådan nogle små moster-forretninger, der lå i en kælderbutik.Så kom BR og strømlinede det hele, professionaliserede branchen, og det..
Read more
Parfume, Gucci hos Matas, 745.Mythos læbepomade har en snert af kamille og giver bløde, gennemfugtede og velplejede læber.Hvis hun bruger clutch tasker, så kunne Adax eller lignede mærke måske være det helt rigtige.Parfume, Clinique hos, 295.Kassen indeholder 3 af de..
Read more

Radio rabat


Cimetière papa à Nice en 2008.
Le temps d'un regard vers notre passé beau et précieux, procure des moments de hjemmelavet gave til kobberbryllup douce nostalgie et de rappel à nos anciennes attaches.Souvenons nous des grandes familles: Aflalo, Alban, Amzallag, Amiel, Amar, Assaraf, Assayag, Amsellem, Attias, Azuelos, Azogui, Assayag, Benaccoun, Benhamron, Benharroch, Benitah, Benizri, Bohbot, Benayoun, Benchetrit, Benegmos, Bouenos, Bendavid, Bellehsen, Benoliel, Benzimra, Bensoussan, Bencheton, Benzaken, Cohen, Chicheportiche, Chriqui, Dahan, Davila, Darmon, Derhy, Edery, Elmaleh, Elkaim, Elharar, Encaoua, Ohayon.Je me souviens, javais 9 ans, ma mère couturière travaillait pour une de nombreuses épouses du Roi Mohamed V, Lalla Abla Bint Tahar.Nous sommes en octobre 2009, depuis le mellah de Rabat entouré de ses hauts remparts, je suis en train dans ma tête de traverser cette rue Henri Popp où je suis né et les autres rues que j'ai quitté en 1966.Nous étions debout au grand boulevard de Rabat.Le temps de moments où l'envie de nous dire."comme mme maman".se fait ressentir.En attendant, je me souviens et je raconte.
Photos: mes parents et nous à Rabat.
Ce petit moment qui na duré que quelques secondes sera pour moi un grand souvenir que je noublierai jamais.
De cette tour, on apercevait tout Rabat.
Porteurs d'eau et petits marchands à Rabat.
Alors j'écris à la lumière de mes souvenirs et de mes émotions passées.
Je prévins aussitôt l'anesthésiste suisse, qui ne parut pas troublé.Rhali notre épicier de l'impasse Henri Popp à Rabat.Au milieu de centaines et de milliers de Marocains, le cercueil du Roi passait en face de nous, derrière marchaient le Général De Gaulle, des Présidents et des Rois, jentends un monsieur qui murmurait à son jeune fils les larmes aux yeux, ' regarde mon.Ali était dune gentillesse à tout égard, comme on les connaît au Maroc.J'habitais avec mes parents, mon frère et mes deux sœurs ici, dans cette impasse Henri Popp à Rabat.De Rabat à Paris.Tout cela a bien existé et je le regrette?Sen suivirent trois jours de liesse intense dans tout le pays.Vacances d'enfance à Midelt autrefois.Mes copains étaient les enfants des familles:Baruk, Tordjman, Assayag, Dahan, Sabah, Benaïm, Chichportiche, Polatchèque, Mechali, Attias, Aflalo, Mamane, Azuèlos, Abehsséra, Benitah et les Autres.Lalla AÏCHA (-4 septembre 2011).L'argent de poche de notre jeunesse à Rabat.

Toi, ô Seigneur, prends-le en pitié, pardonne-lui, prends-le sous Tes ailes, place-le au milieu des âmes pures des Justes des Nations, sous les portails de ta miséricorde.
Ute une vie d'enfance et de jeunesse.


Sitemap